La Numérisation de la Cartoth

Margit Tohver

Abstract


La distribution de l’information numérisée a produit des transformations graves et essentielles dans des domaines très différents. Naturellement les cartothèques estoniennes sont aussi touchées par cela. Les transformations technologiques ont encouragé nos bibliothèques à s’ouvrir, à faire connaître nos collections numérisées par l’intermédiaire de l’internet et à faire étudier des possibilités de l’utilisation, de l’archivage et de la recherche par la numérisation des collections. De cette façon la connaissance et les différentes manières d’utiliser des collections s’agrandissent, et cela donne la possibilité de mieux conserver les collections. La numérisation des documents produit le matériel nécessaire pour l’édition des ouvrages et permet de faire connaître ses collections par les ouvrages imprimés sans courir le risque que les matériaux originaux soient détruits. La numérisation des documents cartographiques a quelques points négatifs; les plus importants: l’équipement et les programmes sont très chers et vieillissent très vite. Les images numérisées ne sont pas éternelles et on doit les créer en bonne connaissance des innovations technologiques. Les documents cartographiques eux mêmes prescrivent de nombreuses particularités en comparaison avec les autres documents. Le choix des objets pour la numérisation est souvent très éclectique. En ce moment les critères de choix viennent plutôt des techniques de la numérisation que de projets concrets ou de la politique générale du développement des collections. Pour expliquer nos choix et nos stratégies, je présente un petit résumé de la substance de notre cartothèque.

Full Text:

html pdf


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.